Un 'X' sur la Lune
août
7
9:35 PM21:35

Un 'X' sur la Lune

Le ''X'' lunaire est un phénomène ponctuel observable aux jumelles et au télescope. Il se produit moins de 24 heures avant le premier quartier et est visible pendant environ les 4 heures suivantes. Ce phénomène est créé par l'illumination rasante de la région des cratères Blanchinus, La Caille et Purbach par le soleil. En effet, le long du terminateur de la lune (ligne de démarcation entre l'ombre et la lumière qui trace pour nous sur terre le contour des différentes phases de la lune que nous observons à chaque mois), un jeu d'ombres et de lumière fait apparaître un ''X'' blanc comme sur la photo. 

Ce n'est cependant pas à tous les premiers quartiers que l'on peut observer ce phénomène car la position de la lune dans le ciel au moment où les 3 cratères vont être éclairés par le soleil peut ne pas être idéale. La lune peut fort bien être sous l'horizon au moment où le ''X'' lunaire serait observable.

N.B. Les cratères Blanchinus, La Caille et Prubach sont situés près de la latitude 26 degrés sud (planche 55 de l'Atlas of the Moon de Antonin Rükl).

Le "X" est visible aux alentours de 21h35, données produites par le logiciel Meridian de Claude Duplessis.

Voir Évènement →
Dans la nuit du 12 au 13 août, c'est les Perséides une des plus belles pluies d'étoiles filantes de l'année.
août
12
à 13 août

Dans la nuit du 12 au 13 août, c'est les Perséides une des plus belles pluies d'étoiles filantes de l'année.

  • Google Agenda ICS

La période d'activité se situe entre le 17 juillet et jusqu'au 24 août, le maximum d'intensité sera le 12 août à 17:53. Les Perséides sont l'essaim météorique le plus intéressant et le plus dynamique des dernières années. En 1991 et 1992, on a eu des sursauts d'activité pouvant aller de plus de 400 étoiles filantes à l'heure. Ce taux élevé a été provoqué par le passage de la comète 109P/Swift-Tuttle au périhélie en 1992. Cette comète est à l'origine de cet essaim, cependant sa période orbitale étant de 130 ans et actuellement elle s'éloigne de la terre donc il ne devrait pas avoir de soubresaut d'activité avant de nombreuses années.

Les meilleures périodes pour son observation sont les nuits de 11 au 14 août. Cette année, les conditions d'observations ne sont pas très favorables puisque la pleine Lune est le 15 août.

Voir Évènement →