Retour à tous les Évènements

Exoplanètes géantes et naines brunes, par Frédérique Baron (conférence publique)

Les nombreuses découvertes d’exoplanètes des dernières années ont permis de constater qu’il existe des planètes qui sont très différentes des planètes du système solaire. Grâce à la technique d’imagerie directe, on sait maintenant qu’il existe une catégorie de planètes de type géantes gazeuses qui ont des orbites ayant de très larges demi-grands axes. Environ 20 planètes ont été trouvées grâce à la technique d’imagerie directe dont la moitié sont dites à grande séparation, c’est à dire que leur demi-grand axe est de plus de 100 UA. Je parcourrai l’état de connaissances au niveau de la fréquence de planètes massives (1-20 Mjup par étoile) à grandes séparations (5-5000 UA) autour d’étoiles jeunes et des contraintes que l’existence de ce genre de systèmes extrêmes amène sur les différentes hypothèses de formation.

Frédérique Baron est la coordonnatrice scientifique à l’éducation et au rayonnement de l’institut de recherche sur les exoplanètes à l’Université de Montréal. Elle a fait sa thèse de doctorat à l’Université de Montréal sous la supervision de David Lafrenière et Étienne Artigau, et elle se spécialise dans la recherche de planètes géantes gazeuses à grandes séparations à l’aide de la méthode d’imagerie directe.

exoplanetes.jpg

Attention, les personnes qui ne sont pas membre de la SAPM doivent se procurer gratuitement un billet en cliquant sur le bouton suivant: